Objectifs de l'étude financière
Faire appréhender à partir de cas concrets les principaux mécanismes financiers de l'entreprise. La méthodologie proposée est indicative, sauf pour certaines étapes qui sont impératives.

Gestion financière

templatemo.com

Le champ d’observation sera de préférence des PME-PMI à vocation industrielle, commerciale ou de services puisque leurs rouages sont plus apparents.

L’étude d’un groupe ou d’une société multinationale est possible. Les étudiants devront répondre aux rubriques obligatoires de la grille, mais devront insister sur l’analyse boursière et sur la stratégie d’alliances (fusions-acquisitions, participations minoritaires, mode de financement de la croissance, etc.)

Le travail se déroulera de préférence en deux phases, à savoir sur documents puis sur le terrain.

Sur Documents :

Réunir la documentation récente (3 ans), c'est-à-dire les bilans, comptes de résultat et annexes, plaquettes d'informations…

On présentera l'affaire d'un point de vue historique et juridique :

Seront notamment abordés la dénomination ; la forme juridique ; le secteur ou branche d'activités ; les produits marquants ; la pénétration sur les marchés ; les localisations industrielles ; le climat social ; la détention du capital ; les organes de direction et de contrôle ; le commissariat aux comptes.

On utilisera ensuite les principes d'analyse, c'est-à-dire que l'on établira les documents suivants, de manière impérative:

Bilans financiers et/ou fonctionnels ; FR, BFR et trésorerie après tous retraitements (préciser lesquels) ; vérification des relations fondamentales de trésorerie ou des relations dérivées ; commentaires sur l'articulation des grandes masses et leur évolution ; analyse des capitaux propres et permanents, des immobilisations ; principaux clients et fournisseurs (calculs de délais moyens) ; politique de stockage ; décomposition du BFRE et financement du cycle d'exploitation ; ratios d'endettement et de solvabilité, etc...

L'Etude des comptes de résultat s'appuiera sur l'examen des soldes intermédiaires de gestion et des capacités d'autofinancement :

- SIG en montants, structure, évolution (1 décimale exacte),

- CAF (par les deux méthodes),

- Etude de tous ratios jugés pertinents, tels que :

Valeur Ajoutée (V.A)/ effectifs, Frais de personnel/ V.A, Frais financiers/ Chiffre d'Affaires (C.A.), etc.

- Décomposition du résultat selon ses composantes (i.e. les ratios)

Résultat d'Exploitation/Résultat Net Comptable (R.N.C.) Résultat Financier/ Résultat Net Comptable (R.N.C.), etc...

On qualifiera plus généralement le dynamisme commercial de l'affaire en mettant l'accent sur les points les plus saillants.

Tableaux de financement I et II :

On les établira, puis on les commentera en les rapprochant des politiques menées en matière d'immobilisations, d'augmentation de capital ou de distribution de dividendes, etc...

 

SUR LE TERRAIN

templatemo.comOn prendra contact avec la Direction Financière ou Comptable lorsque la première phase sera suffisamment avancée (par conséquent cette première phase devra, elle-même, être préparée bien à l'avance). Cela étant, on dialoguera sur la base du travail déjà effectué, en faisant valider (ou invalider) les principaux résultats.

On interrogera la Direction sur les perspectives long et moyen termes. Exemple :

Du point de vue du haut du bilan : Y-a-t-il des augmentations de capital prévues ; la politique de distribution sera -t-elle modifiée ? D'importants investissements seront-ils planifiés, et quelles seront les retombées escomptées et leur financement.

Du point de vue du bas du bilan : Comment vont évoluer les politiques clients et fournisseurs ? l'approvisionnement et le stockage ? Quelle sera la politique d'endettement ? (décomposition des pools bancaires) Quelle sera la politique de trésorerie ?

ETUDE BOURSIERE

templatemo.com On complétera l'ensemble d'une étude boursière si il y a eu déjà introduction en bourse ou des perspectives d’une entrée en bourse si celle-ci est envisageable.

On abordera l'avenir des produits des marchés de même que les tendances lourdes. On évaluera la solidité financière de l'entreprise présente, future, ainsi que sa rentabilité et donc également les politiques d'investissement et des investissements ainsi que d'autres notions liées telles que la politique sociale prévisionnelle, les restructurations, les prise de contrôle, etc.

Copyright © 2010 - Gestion-financiere.com